Club Unesco du Centre d’Action Femme et Enfant/ONG

Club Unesco du Centre d’Action Femme et Enfant/ONG
Just another Blogvie.com weblog

CONTRIBUTION DE L’ONG CUCAFE POUR LA COP 17 à Durban en Afrique du Sud

octobre 1st, 2011

La Conférence sur le Climat à Copenhague en décembre 2009 a été décevante de plusieurs points de vue. Néanmoins, elle a montré la volonté des pays de collaborer.

Elle a mis en évidence que des problèmes comme la dégradation de la Nature doivent être abordés à l’échelle mondiale car ceux -ci  affectent n’importe qui sur toute la planète.

Moins visible mais non pas moins importante a été la prise de conscience politique: les idées politiques et économiques actuelles ne sont pas en mesure de résoudre le problème du changement du climat ni bien d’autres problèmes mondiaux.

Il existe trop de différences qui forment des obstacles à des solutions efficaces.

Le changement du climat n’est qu’une partie du problème à résoudre. Toute la philosophie économique doit être révisée. Plus d’importance devrait être accordée à l’humanité ou aux valeurs humaines (y inclus le respect pour la Nature et le respect pour les gens) et non pas autant aux considérations financières.

A la conférence des Parties, les yeux paraissaient tous fixés sur la façon dont on réparerait les dégâts et non pas sur la façon d’éviter que ces dégâts soient provoqués par une trés forte sensibilisation.

L’introduction de Secrétaire exécutif de l’UNFCCC Christiana figueres  à New York, le 19 septembre 2011  comme interpellation aux chefs des gouvernements sur le défi du siècle ,quand bien même  elle conclut que ces derniers sont au milieu profond de la crise économique ,ces solutions ne peuvent pas pouvoir maintenir la croissance et la stabilité tout au long d’une plus longue période à moins qu’elles soient carbone et monde climat-résilié, imprégné dans une solution globale de changement climatique.

Plus d’efforts et plus d’investissements doivent se diriger vers le développement de processus de production non polluantes ou non nuisibles, ainsi que vers la substitution des sources d’énergie polluantes - telles que les combustibles fossiles - par des combustibles propres et renouvelables.

Cette planète a besoin d’un nettoyage intensif et d’une oxygénation.

Nous promouvons la paix comme le respect des valeurs humaines. Universelles et dépassant toutes les frontières: pays, race, idéologie, religion, position sociale…

Le changement climatique constitue le défi le plus important pour la sécurité de l’humanité de ce siècle .Une réponse décisive et urgente s’avère nécessaire de la part des pays du nord et du sud pour créer un Communauté Climatique Globale (CCG) fondée sur les droits égaux .

L’Afrique,en particulier souffre terriblement de ce phénomène monstrueux avec l’augmentation du niveau de mer qui contribuera plus tard à la dévastation des zones côtières densément peuplées,de la désertification,…Comment faudra-t-il concilier le développement lorsque le bassin du Congo creuset de l’évolution  n’a cependant pas toujours été humide que par le passé. Les activités telles que l’exploitation forestière,l’exploitation minière et l’exploitation agricole ont de potentiel à accélérer la dégradation des ressources naturelles hypothéquant le patrimoine naturel et culturel en même temps que l’avenir de la Terre.

Au niveau mondial,des preuves anecdotales : tempêtes et les inondations,les intempéries hors saison,les éboulements et les avalanches,les forets  depérissantes et la désertification ,les caps polaires fondantes et,les niveaux de mers croissants s’acharnent sur le monde que nous habitons.

La proposition de créer de nouvelles forets ou forets égouts afin d’absorber le gaz carbonique et de rendre superflu les réductions d’émissions,n’apportera aucune solution car les forets seront plus tard abattues. Afin d’assurer la protection des forets vierges (puits de carbone) du bassin du Congo,de l’Amazonie et de l’Asie,l’ONU par le biais de gouvernements de ces régions pourra faciliter celles-ci à formuler une proposition distincte relative à la bio certification  des forets qui confèrent à la protection de tels atouts une valeur financiere certaine .

Les habitants de la terre forment une boule de coopération renforcée,une innovation positive d’adaptation dans la Mécanisme  pour le Développement Propre : possibilités des entreprises des pays riches de réaliser leurs quotas d’émissions réduites par l’investissement en méthodes de production propre dans les PED. Non pas pour attirer les investisseurs étrangers au détriment de leurs intérêts propres,mais en terme de transfert des technologies ,des emplois,accès à l’énergie bénéfice du climat.

Si les contraintes environnementales et  économiques sont opposés ,la conciliation avec la participation du tout citoyen du monde vers  L’EGALITE DE DROITS D’EMISSION CONCENTREE PAR TETE serait l’une de pistes de solutions pour l’ONG CUCAFE.

Géorgette BILONDA

Présidente de l’ONG CUCAFE et RONGAC/LCD





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 27 articles | blog Gratuit | Abus?