Club Unesco du Centre d’Action Femme et Enfant/ONG

Club Unesco du Centre d’Action Femme et Enfant/ONG
Just another Blogvie.com weblog

FEMMES EN DETRESSES: CAS DE LA RDC

mars 1st, 2012

CUCAFE est une ONG crèe en vue de vulgariser les idèaux de l.Organisation de Nations Unies.
A l,occasion des Journèes Internationales ,decennies,l,ONG organise et participe à des manifestations sit-in et marches pacifiques autour de thèmes correspondants en vue de promouvoir et de prendre en compte les indicateurs de developpement humain spècifiques aux femmes.Un adage dit : EDUQUER UNE FEMME C,EST EDUQUER TOUTE UNE NATION.
Selon le thème de la Journèe Internationale le 8 mars 2012 ,nous sommes entrain de nous poser une question à savoir si reellement la Femme congolaise jouit pleinement de ses droits à un developpement durable.
Malgrè les accords de paix signès en juillet 1999 ,juillet 2002,septembre 2002…les lourdes consequences de guerres d,agression ont causè l,insecuritè et l,instabilitè de la population avec comme retombès de deplacèes internes et de refugièes,la famine,les maladies,la desertification,les arrestations arbirtraires et detentions illègales des defenseurs de droits de l,Homme,des syndicalistes,des religieux tout en soulignant dans chacun de ces cas des viols faites aux enfants et femmes.
La situation politique et administrative de notre pays disfonctionne toute la couche de la population.La Charte de Nations-Unies sur les Droits de l,Homme et la Charte africaine sur les droits des peuples rèlatif aux droits de la Femme en Afrique sont quasiment violèes.C,est à ceci que devait s,en prendre par exemple la communautè internationale au lieu de s,attaquer aux faibles ,aux plus demunis,bref aux SANS VOIX.
Beaucoup de cas continuent d,etre denoncès en terme de marginalisation par les hommes en uniforme entre autres : 40 pour cent de violences sexuelles faites aux femmes ,10 pour cent d,atteintes au droit et à la vie, 5 pour cent d,atteinte à l,integritè physique avec tentative d,exècution sommaire,10 pour cent de traitements cruels,inhumains et degradants,20 pour cent d,arrestations arbirtraires,10 pour cent d,atteinte au toit et à la propriètè,et 5 pour cent  d,extension et vol à main armèe.
Dans les milieux de detention dite ABATTOIRS par manque d,humanisme avec surnombre,ètouffement,mort,coma …,et les cachots carcèraux èchappent aux controles tant judiciaire ,administratif que democratique suite aux violations de droits de l,Homme en genèral et en particulier ceux de la femme par ceux qui detiennent une petite parcelle de pouvoir politico-adminisrative,militaire et securitaire entre autres :ANR-kin mazière-camp kibomango-camp tshiatshi-camp kokolo-camp lufungula…sans toutefois oublier ce qui se passe dans d,autres règions du pays.
L.èpuration ethnique importèe du Rwanda ,le silence de la communautè internationale nous inquiète en tant qu,activiste de droits humains car s,il vous plait les animaux et les plantes sont mieux traitès dans les pays developpès par rapport aux gouvernès face aux gouvernants congolais.L,èvaluation d,un pays tient plus compte de la credibilitè des hopitaux et des prisons.L,ONG CUCAFE doute fort que ces lieux de detention soient communèment appelès CENTRE DE REEDUCAION.C,est un manque de respect de normes minima de detention de l,ONU.
Ces violences faites aux femmes en RDCongo sont de deux catègories c,est à dire involontaire et volontaire.
Le premier cas s,explique ci-dessus,tandis que le deuxième cas tient compte d,IMMORALITE suite à l,achat de conscience,de manipulation et de manque de pudeur chez la maman congolaise.En Afrique il est tout à fait normal qu,un père ou une mère appelle sa fille ou sa belle fille MAMAN comme signe de respect et de dignitè.
La pauvretè a suscitè une très grave depravation de moeurs à tous les niveaux sans exception:
Exemple 1 d,une fille qui ne sait ni lire ni ècrire ni s,exprimer mais qui a decrochè un diplome de licence en sciences politico-administratives,victime de violation sexuel,
Exemple 2 d,une femme marièe dont le mari est au chomage mais qui est secrètaire de direction d,une grande sociètè  obligèe d,accompagner sexuellement ses superieurs,
Exemple 3 d,une fille mineure dont les parents sont divorcès qui vit dans la rue comme scheguè,
Exemple 4 d,une femme agèe declarèe sorcière ou folle sans abri qui passe ses nuits à la belle ètoile,
Exemple 5 de cette fille danseuse ou chanteuse qui se drogue pour se presenter demi-nue en publique.
En conclusion ,l,ONG CUCAFE suggère aux participants une mise en voie d,un Instrument International pour la Protection de la Femme en Detresse et Savoirs Traditionnels avec pour objectif de donner une protection supplèmentaire aux femmes des communautès locales ,internationales qui ont ètè largement exploitè dans le passè.

Voilà en quelques mots ce que compte contribuer notre Organisation .Merci d,avance pour vos commentaires.
Prèsidente
Georgette BILONDA MPENDA





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 27 articles | blog Gratuit | Abus?